First Exposure

Zopiclone

Date de dernière mise à jour des informations : Juin 2020

Le risque de base de malformations congénitales majeures au Canada se situe entre 3 % et 5 %. Cela signifie que 3 à 5 bébés sur 100 nés au sein de la population générale du Canada présenteront une malformation congénitale majeure. Il existe également des risques de base pour les fausses couches (soit 15 à 25 grossesses sur 100), la prématurité et d’autres événements. Les renseignements fournis indiquent si la prise de ce médicament est susceptible de modifier ces risques.

Résumé : Plus de 1 500 grossesses avec exposition à la zopiclone au premier trimestre ont été incluses dans les études publiées. D’après ces études, prendre de la zopiclone pendant la grossesse ne devrait pas augmenter le risque que des bébés naissent avec des malformations congénitales majeures au-delà du risque de base. Une étude a fait état d’un risque accru de prématurité (accouchement avant 37 semaines), de faible poids à la naissance et de naissance de nouveau-nés de petite taille pour l’âge gestationnel (poids à la naissance inférieur à celui attendu au moment de l’accouchement) dans les grossesses exposées aux agonistes des récepteurs des benzodiazépines hypnotiques (BZRA) après le premier trimestre, par rapport aux personnes enceintes non exposées. Toutefois, si un risque existe, il devrait être faible. Nous vous conseillons d’informer votre prestataire de soins de santé de grossesse si vous prenez la zopiclone en fin de grossesse afin que le bébé puisse être surveillé pour déceler d’éventuels symptômes de sevrage. Pour plus de détails, veuillez cliquer sur les onglets ci-dessous. Avant de prendre toute décision concernant le traitement par la zopiclone pendant votre grossesse, discutez-en avec votre prestataire de soins de santé. Ensemble, évaluez les bénéfices qu’un tel traitement vous procurerait par rapport aux risques possibles.

Veuillez demander l’avis de votre prestataire de soins de santé si vous envisagez d’arrêter ou de changer les médicaments que vous prenez habituellement.

Cette information sur la zopiclone est générale et concerne l’usage médical. Elle ne remplace aucunement les soins médicaux et les avis de votre prestataire de soins de santé. Pour toute question concernant la posologie, le moment de la prise, les effets secondaires, les interactions, etc., veuillez consulter votre prestataire de soins de santé ainsi que lire la notice fournie avec votre médicament. Si vous prenez de la zopiclone , d’autres  drogues ou médicaments pour des raisons non médicales ou au-delà de ce que recommande votre prestataire de soins de santé, veuillez lire la section sur la réduction des méfaits. En cas d’urgence, veuillez vous rendre à une salle d’urgence ou appeler le 911.

Bien que les participant·es aux études mentionnées ci-dessous aient pu utiliser la zopiclone en combinaison avec d’autres produits, les études ne traitent pas en détail des combinaisons de médicaments.  Il est donc difficile de dire s’il est sécuritaire de combiner ce médicament avec d’autres produits pendant la grossesse ou l’allaitement.

Clause de non-responsabilité

First Exposure ne prodigue pas de soins de santé. Veuillez communiquer directement avec votre prestataire de soins de santé si vous avez des questions urgentes concernant votre grossesse ou la santé de votre bébé. Si vous n’en avez pas et que vous résidez en Ontario, il existe diverses options de soins de santé. En cas d’urgence, rendez–  vous à l’urgence d’un hôpital ou composez le 911.