First Exposure

Vaccins à ARNm contre la Covid-19 pendant la grossesse et l'allaitement

Ce thème de santé est l’avis de specialistes sur le vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse et l’allaitement. 

* Les renseignements fournis sont l’avis de spécialistes médicaux de First Exposure. Ils ne sont destinés à servir qu’à titre d’information et ne remplacent pas les soins médicaux et les avis des prestataires de soins de santé. Veuillez contacter votre prestataire de soins de santé si vous avez des préoccupations ou pour discuter de toute question qui vous semble pertinente ou qui l’est pour votre enfant. En cas d’urgence, veuillez vous rendre à l’urgence ou appeler le 911.

Si vous n’avez pas de prestataire de soins de santé, veuillez vous reporter à ce qui suit : Trouver un prestataire de soins de santé

Scénario clinique :

Je suis une personne enceinte. J’ai reçu 2 doses d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 avant ma grossesse. Dois-je recevoir un autre vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant ma grossesse? Est-il sécuritaire de se faire administrer un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse ou l’allaitement?

Q. Qu’est-ce qu’une infection au COVID-19 ?

R. La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) est une infection causée par le virus SRAS-CoV-2 (découvert pour la première fois en décembre 2019). Le virus SRAS-CoV-2 continue de muter, donnant naissance à des variantes différentes du virus SRAS-CoV-2 d’origine. Il se transmet par les gouttelettes respiratoires et les aérosols (gouttelettes pouvant persister dans l’air, en particulier dans les espaces intérieurs), qui se forment lorsqu’une personne infectée respire, tousse, éternue ou parle. Le virus peut également se transmettre en touchant un objet porteur du virus, puis en se touchant la bouche, le nez ou les yeux sans s’être lavé ou désinfecté les mains.

Les symptômes courants de la COVID-19 sont : maux de gorge, écoulement nasal, éternuements, apparition ou aggravation de la toux, difficultés respiratoires, fièvre, frissons, fatigue ou faiblesse, douleurs musculaires ou corporelles, nouvelle perte d’odorat ou de goût, maux de tête, douleurs abdominales et diarrhée. Pour plus de renseignements sur la COVID-19, veuillez consulter le site Agence de la santé publique du Canada

Q. Pourquoi l’infection par la COVID-19 est-elle préoccupante pendant la grossesse ?

R. Les personnes enceintes sont plus susceptibles de contracter une maladie grave liée à la COVID-19.  Les complications peuvent comprendre un risque accru d’hospitalisation et d’admission à l’unité de soins intensifs (USI) par rapport aux personnes qui ne sont pas enceintes et qui ont le même âge. Souffrir de la COVID-19 augmente le risque d’effets indésirables sur la grossesse et le développement du bébé, tels qu’une naissance prématurée (accouchement avant 37 semaines de grossesse), un faible poids à la naissance et l’admission dans une unité néonatale de soins intensifs (UNSI). Des études révèlent que les personnes enceintes ayant reçu un vaccin contre la COVID-19 sont moins susceptibles de souffrir d’une maladie grave ou de complications pendant la grossesse par rapport à celles qui ne sont pas vaccinées.

Q. Qu’est-ce qu’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 et comment agit-il ?

R. Le vaccin à ARNm contre la COVID-19 est administré par injection, généralement dans la partie supérieure du bras. L’ARNm est une molécule contenant les « instructions » nécessaires à la fabrication de la protéine de pointe (ou protéine S, pour Spike) du SRAS-CoV-2 (une protéine présente à la surface du virus SRAS-CoV-2 et qui l’aide à se lier aux cellules). Une fois la protéine de pointe fabriquée, l’ARNm se décompose et notre corps l’élimine. Notre système immunitaire considère la protéine de pointe comme un élément étranger à notre corps et fabrique des anticorps (protéines du système immunitaire) qui aident à lutter contre la maladie infectieuse.

Q. Le vaccin à ARNm contre la COVID-19 peut-il altérer notre ADN ?

R. L’ARNm ne pénètre pas dans le noyau situé à l’intérieur de nos cellules où se trouve l’ADN. Notre ADN ne peut pas être altéré par un vaccin à ARNm.

Q. Le vaccin à ARNm contre la COVID-19 a-t-il des effets secondaires ?

R. Les effets secondaires comprennent des douleurs au bras, de la fièvre ou des douleurs musculaires de courte durée, qui disparaissent spontanément. Les effets secondaires, comme la fièvre, peuvent être traités avec de l’acétaminophène pendant la grossesse.  Le vaccin ne contient pas de virus vivant et, par conséquent, il n’y a aucun risque qu’il cause l’infection par la COVID-19.

Q. Qu’est-il recommandé aux personnes enceintes au Canada en ce qui concerne le vaccin à ARNm ?

R. Les données tirées d’études menées sur des milliers de grossesses confirment l’innocuité et l’efficacité du vaccin contre la COVID-19 pendant la grossesse. Le Conseil consultatif national de l’immunisation (CCNI) au Canada recommande que les personnes enceintes (quel que soit leur stade de grossesse) reçoivent la série primaire de vaccins contre la COVID-19. Pour la saison automne-hiver 2023-2024, le CCNI a recommandé une dose de la formulation contenant le variant XBB.1.5 aux personnes enceintes ayant déjà été vaccinées contre la COVID-19, s’il s’est écoulé au moins 6 mois depuis la dernière dose ou depuis une infection connue sous le nom de SRAS-CoV-2. Veuillez communiquer avec votre prestataire de soins de santé pour obtenir les recommandations les plus récentes du CCNI.

Q. Le fait de recevoir le vaccin contre la COVID-19 pendant que l’on essaie de concevoir peut-il affecter les chances de tomber enceinte ?

R. Les études ne font état d’aucun lien entre le fait de recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 et la fertilité actuelle ou future, y compris la fertilité masculine.

Q. Recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse augmente-t-il le risque de fausse couche ?

R. Des études ont montré que le fait de recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse n’augmente pas le risque de fausse couche.

Q. Recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse augmente-t-il le risque de malformation congénitale ?

R. Le risque de base de malformations congénitales majeures au Canada se situe entre 3 % et 5 %. Cela signifie que 3 à 5 bébés sur 100 nés au sein de la population générale du Canada présenteront une malformation congénitale majeure. Des études révèlent que recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse n’augmente pas le risque de malformations congénitales au-delà du risque de base.

Q. Recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse augmente-t-il le risque d’autres issues indésirables de la grossesse ?

R. Les études n’ont pas identifié de lien entre le fait de recevoir le vaccin contre la COVID-19 pendant la grossesse et un risque accru d’autres issues indésirables de la grossesse, tels que la mortinaissance (mort d’un bébé avant ou pendant l’accouchement), la prématurité ou un faible poids à la naissance. En fait, certaines études ont démontré des taux plus faibles de mortinaissance et de prématurité chez les personnes enceintes ayant reçu le vaccin contre la COVID-19 pendant la grossesse par rapport à celles qui ne l’ont pas reçu.

Q. Recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse peut-il nuire à la santé du bébé à la naissance ?

R. Le vaccin à ARNm proprement dit ne traverse pas le placenta. Seuls les anticorps protecteurs fabriqués pendant la grossesse en réponse au vaccin traversent le placenta. Il n’a pas été démontré que recevoir le vaccin à ARNm contre la COVID-19 à tout stade de la grossesse peut nuire à la santé du bébé à la naissance. En fait, ce vaccin peut protéger le nouveau-né contre l’infection par la COVID-19 au cours des premiers mois suivant sa naissance. Ceci est particulièrement important, car les nourrissons ne peuvent pas être vaccinés avant l’âge de 6 mois.

Q. Recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse a-t-il une incidence sur la santé ou le comportement de l’enfant plus tard dans la vie ?

R. Des études chez les enfants après la vaccination contre la COVID-19 pendant la grossesse sont en cours. Le fait de recevoir le vaccin contre la COVID-19 pendant la grossesse ne devrait pas affecter la santé ou le comportement futur de l’enfant. Des données limitées indiquent que les vaccins à ARNm contre la COVID-19 pendant la grossesse ne sont pas associés à des cas d’hospitalisation ou de mortalité infantile. Une étude révèle qu’il n’y avait pas de risque accru de retard de développement à 12 et 18 mois chez les enfants de personnes qui ont été vaccinées pendant la grossesse, par rapport aux enfants de celles non-vaccinées

Q. Peut-on recevoir un vaccin à ARNm contre la COVID-19 pendant l’allaitement ?

R. Pendant l’allaitement, il est recommandé de se faire administrer le vaccin à ARNm contre la COVID-19. Des études menées auprès de centaines de personnes qui allaitent et de leurs nourrissons n’ont révélé aucun problème de sécurité grave, connu ou supposé. En outre, le fait de recevoir le vaccin contre la COVID-19 pendant la période postnatale contribuera à protéger le bébé et les personnes qui s’en occupent. Des études ont révélé la présence d’anticorps dans le lait humain six semaines après la  vaccination à ARNm, mais on ne sait pas si l’allaitement protège réellement contre la maladie à COVID-19. Des cas d’altération temporaire de la production de lait humain (diminution et augmentation) ont été signalés après l’administration du vaccin contre la COVID-19. Le niveau de production de lait revient généralement à la normale en quelques jours. 

Q. Outre le vaccin, existe-t-il d’autres moyens de prévenir l’infection par la COVID-19 ?

R. Les meilleurs moyens de prévenir l’infection par la COVID-19 consistent à se laver les mains, à éviter les personnes malades, à porter un masque ou un respirateur bien ajusté au moment opportun et à améliorer la ventilation intérieure lorsque cela est possible. Veuillez consulter votre service de santé publique local pour obtenir des recommandations relatives à la prévention des maladies infectieuses.

Q. Avez-vous des conseils à donner à une population particulière ?

RBien que la priorité pour le vaccin contre la COVID-19 ait été donnée aux personnes enceintes pendant la pandémie, ces dernières ont été moins nombreuses que l’ensemble de la population à le recevoir. Les faibles taux de vaccination et les effets négatifs de la COVID-19 sont plus fréquents chez les personnes enceintes, les personnes racialisées, les jeunes, les ménages à faible revenu et les personnes vivant dans des zones isolées. L’accès aux soins de santé et aux traitements peut considérablement varier d’une population à l’autre, d’où des différences et des écarts dans la prise en charge de la COVID-19 pendant la grossesse. Pour résoudre les problèmes d’équité, des efforts doivent être déployés à plusieurs niveaux afin que toutes les personnes enceintes aient accès à des soins et à des traitements appropriés.

Principales ressources bibliographiques :

Bertrand K, Honerkamp-Smith G, Chambers CD. Maternal and Child Outcomes Reported by Breastfeeding Women Following Messenger RNA COVID-19 Vaccination. Breastfeed Med. 2021 Sep;16(9):697-701. [PMID: 34492204]. [PMC8563461].

Calvert C, Carruthers J, Denny C, Donaghy J, Hillman S, Hopcroft LEM, et al. A population-based matched cohort study of early pregnancy outcomes following COVID-19 vaccination and SARS-CoV-2 infection. Nat Commun. 2022;13(1):6124. [PMID: 36253471]. [PMC9574832].

Calvert C, Carruthers J, Denny C, Donaghy J, Hopcroft LEM, Hopkins L, et al. A population-based matched cohort study of major congenital anomalies following COVID-19 vaccination and SARS-CoV-2 infection. Nat Commun. 2023;14(1):107. [PMID: 36609574]. [PMC9821346].

Covelli I, Haghighi C, Frank Y, Eckert LO, Englund JA, Kachikis A. 18. Short-Term breastfeeding and breastmilk supply changes associated with presence of systemic symptoms following COVID-19 vaccination among lactating individuals [IDSOG 2022 Annual Meeting Abstracts]. American Journal of Obstetrics & Gynecology 2023;228(2):S776-S777. [PMID. [PMC9836182].

Fell DB, Dhinsa T, Alton GD, Török E, Dimanlig-Cruz S, Regan AK, et al. Association of COVID-19 Vaccination in Pregnancy With Adverse Peripartum Outcomes. JAMA. 2022;327(15):1478-87. [PMID: 35323842]. [PMC8949767].

Fell DB, Dimanlig-Cruz S, Regan AK, Håberg SE, Gravel CA, Oakley L, et al. Risk of preterm birth, small for gestational age at birth, and stillbirth after covid-19 vaccination during pregnancy: population based retrospective cohort study. BMJ. 2022;378:e071416. [PMID: 35977737]. [PMC9382031].

Goldshtein I, Steinberg DM, Kuint J, Chodick G, Segal Y, Shapiro Ben David S, et al. Association of BNT162b2 COVID-19 Vaccination During Pregnancy With Neonatal and Early Infant Outcomes. JAMA Pediatr. 2022;176(5):470-7. [PMID: 35142809]. [PMC8832306].

Huang J, Fang Z, Huang L, Fan L, Liu Y, Xia L, et al. Effect of COVID-19 vaccination on semen parameters: A systematic review and meta-analysis. J Med Virol. 2023;95(1):e28263. [PMID: 36310390]. [PMC9874649].

Ismail S, Unger S, Budylowski P, Poutanen S, Yau Y, Jenkins C, et al. SARS-CoV-2 antibodies and their neutralizing capacity against live virus in human milk after COVID-19 infection and vaccination: prospective cohort studies. Am J Clin Nutr. 2024;119(2):485-95. [PMID: 38309831].

Jacob-Chow B, Vasundhara KL, Cheang HK, Lee LY, Low JM, Amin Z. Reactogenicity of mRNA- and Non-mRNA-Based COVID-19 Vaccines among Lactating Mother and Child Dyads. Vaccines (Basel). 2022 Jul 8;10(7):1094. [PMID: 35891258]. [PMC9320631].

Jaswa EG, Cedars MI, Lindquist KJ, Bishop SL, Kim YS, Kaing A, et al. In Utero Exposure to Maternal COVID-19 Vaccination and Offspring Neurodevelopment at 12 and 18 Months. JAMA Pediatr. 2024. [PMID: 38252445]. [PMC10804280].

Kachikis A, Englund JA, Covelli I, Frank Y, Haghighi C, Singleton M, Drake AL, Eckert LO. Analysis of Vaccine Reactions After COVID-19 Vaccine Booster Doses Among Pregnant and Lactating Individuals. JAMA Netw Open. 2022 Sep 1;5(9):e2230495. [PMID: 36074467]. [PMC9459662].

McLaurin-Jiang S, Garner CD, Krutsch K, Hale TW. Maternal and Child Symptoms Following COVID-19 Vaccination Among Breastfeeding Mothers. Breastfeed Med. 2021 Sep;16(9):702-709. [PMID: 34171971].

Piekos SN, Hwang YM, Roper RT, Sorensen T, Price ND, Hood L, et al. Effect of COVID-19 vaccination and booster on maternal-fetal outcomes: a retrospective cohort study. Lancet Digit Health. 2023;5(9):e594-e606. [PMID: 37537121]. [PMC10473855].

Public Health Agency of Canada. Congenital Anomalies in Canada 2013: A Perinatal Health Surveillance Report. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2013 [updated 2013 September; cited 2023 September 8]. Available from: https://publications.gc.ca/collections/collection_2014/aspc-phac/HP35-40-2013-eng.pdf

Public Health Agency of Canada. Addendum to the guidance on the use of COVID-19 vaccines in the fall of 2023. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2023 [updated 2023 September 13; cited 2024 February 15]. Available from: https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/vaccines-immunization/national-advisory-committee-immunization-addendum-guidance-use-covid-19-vaccines-fall-2023.html#a2

Public Health Agency of Canada. Guidance on an additional dose of COVID-19 vaccines in the spring for individuals at high risk of severe illness due to COVID-19. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2024 [updated 2024 January 12; cited 2024 February 15]. Available from: https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/vaccines-immunization/national-advisory-committee-immunization-guidance-additional-dose-covid-19-vaccines-spring-2024-individuals-high-risk-severe-illness-due-covid-19.html#a5

Public Health Agency of Canada. COVID-19 vaccines:  Canadian Immunization Guide. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2023 [updated 2023 December 15; cited 2024 February 16]. Available from:https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/healthy-living/canadian-immunization-guide-part-4-active-vaccines/page-26-covid-19-vaccine.html#a6.1

Public Health Agency of Canada. COVID-19: Prevention and risks. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2024 [updated 2024 January 25; cited 2024 February 2]. Available from: https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/2019-novel-coronavirus-infection/prevention-risks.html

Public Health Agency of Canada. COVID-19: Symptoms, treatment, what to do if you feel sick. [Internet]. Ottawa: Public Health Agency of Canada; 2023 [updated 2023 January 27; cited 2024 February 15]. Available from:https://www.canada.ca/en/public-health/services/publications/vaccines-immunization/national-advisory-committee-immunization-addendum-guidance-use-covid-19-vaccines-fall-2023.html

Rahmati M, Yon DK, Lee SW, Butler L, Koyanagi A, Jacob L, et al. Effects of COVID-19 vaccination during pregnancy on SARS-CoV-2 infection and maternal and neonatal outcomes: A systematic review and meta-analysis. Rev Med Virol. 2023;33(3):e2434. [PMID: 36896895].

Ruderman RS, Mormol J, Trawick E, Perry MF, Allen EC, Millan D, et al. Association of COVID-19 Vaccination During Early Pregnancy With Risk of Congenital Fetal Anomalies. JAMA Pediatr. 2022;176(7):717-9. [PMID: 35377399]. [PMC8981062].

Shook LL, Atyeo CG, Yonker LM, Fasano A, Gray KJ, Alter G, et al. Durability of Anti-Spike Antibodies in Infants After Maternal COVID-19 Vaccination or Natural Infection. Jama. 2022;327(11):1087-9. [PMID: 35129576]. [PMC8822441].

Valverde-Merino MI, Gomez-Guzman M, Piquer-Martinez C, Cabezas Lopez MD, Zarzuelo MJ. The importance of COVID-19 vaccination during lactation. Infect Dis Now. 2024;54(1):104831. [PMID: 37952583].

Velez MP, Fell DB, Shellenberger JP, Kwong JC, Ray JG. Miscarriage after SARS-CoV-2 vaccination: A population-based cohort study. BJOG. 2024;131(4):415-22. [PMID: 37973606].

Zaçe D, La Gatta E, Petrella L, Di Pietro ML. The impact of COVID-19 vaccines on fertility-A systematic review and meta-analysis. Vaccine. 2022;40(42):6023-34. [PMID: 36137903]. [PMC9464596].

Zauche LH, Wallace B, Smoots AN, Olson CK, Oduyebo T, Kim SY, et al. Receipt of mRNA Covid-19 Vaccines and Risk of Spontaneous Abortion. N Engl J Med. 2021;385(16):1533-5. [PMID: 34496196]. [PMC8451181].

Clause de non-responsabilité

First Exposure ne prodigue pas de soins de santé. Veuillez communiquer directement avec votre prestataire de soins de santé si vous avez des questions urgentes concernant votre grossesse ou la santé de votre bébé. Si vous n’en avez pas et que vous résidez en Ontario, il existe diverses options de soins de santé. En cas d’urgence, rendez–  vous à l’urgence d’un hôpital ou composez le 911.